La Syrie a adressé son premier message au nouveau président américain Joe Biden, l’exhortant à retirer ses troupes de la République arabe et à s’abstenir de toute tentative de détournement des ressources pétrolières du pays. Le magazine américain “Newsweek” écrit à ce sujet aujourd’hui, 21 janvier.

Le représentant permanent de la Syrie auprès de l’Organisation des Nations Unies, Bashar Jaafari, a critiqué les actions américaines dans son pays lors d’une réunion virtuelle du Conseil de sécurité de l’ONU mercredi.

«Les forces d’occupation américaines continuent de piller le pétrole, le gaz et les produits agricoles de la Syrie, la richesse de la Syrie, brûlant et détruisant ce qu’elles ne peuvent pas voler.

« La nouvelle administration américaine doit arrêter son agression, arrêter de piller mon pays, retirer ses forces d’occupation et cesser de soutenir les milices et groupes séparatistes qui menacent la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale de la Syrie », a-t-il déclaré.