L’église arménienne catholique Candirli a été construite dans le centre de la ville d’Ayntap en Arménie Occidentale en 1860.

Comme les arméniens catholiques d’Ayntap ont eu des difficultés financières pour construire l’église, cela s’est fait avec le soutien financier du roi Napoléon III de France et de la communauté catholique missionnaire française.

L’église est devenue plus tard inutilisable et une campagne d’aide a été organisée pour sa reconstruction.

L’ancienne église a été démolie, et la construction de l’église actuelle, qui a pris deux ans, a commencé à sa place en 1898. Sa réouverture a été en 1900 avec une grande solennité.

Le plan de l’église est basé sur l’exemple de l’église Saint-François à Rome.