Le président de la république d’Arménie Occidentale, Armenag Aprahamian, s’est référé à la déclaration du ministre des affaires étrangères de l’Iran,  Mohammad Djavad Zarif, déclarant que « l’Iran est heureux de voir ses territoires libérés par le fraternel et amical Azerbaïdjan et qu’ils passent sous le contrôle du peuple azerbaïdjanais ».

Le président Aprahamian a notamment mentionné que ․

« L’Iran ne peut pas justifier la reconnaissance de l’intégrité de l’Azerbaïdjan et a décrit cela comme un » petit pas politique « . Du point de vue de l’Arménie Occidentale, l’Iran ne prête tout simplement pas attention à tous les traités alliés qui sont encore en vigueur. Bien sûr, nous respectons l’Iran en tant que voisin de l’ancienne Arménie historique, mais je peux dire avec certitude que le peuple arménien n’oubliera pas cela, l’heure de la justice viendra. Nous conseillons simplement à l’Iran d’étudier l’histoire, pour prouver que l’Artsakh est azerbaïdjanais, s’ils le peuvent. Nous sommes prêts à accueillir et à prouver le contraire à quiconque remettra en question cette réalité.