Selon l’Organisation mondiale du tourisme en 2020, le nombre de tournées internationales a diminué de 1 milliard soit 74%. L’année a été la pire pour le tourisme.

Selon la structure, en raison de la situation créée par l’épidémie, les revenus du secteur ont baissé de 1,3 milliard de dollars, soit 11 fois plus que les pertes dues à la crise économique de 2009. L’organisation note que l’épidémie a affecté de 100 à 120 millions d’emplois dans le tourisme, dont la plupart sont des petites et moyennes entreprises.

Selon l’Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies, le tourisme dans la région Asie-Pacifique a souffert le plus, de 84%. Au Moyen-Orient et en Afrique – de 74%, en Europe – de 70%, en Amérique du Sud et du Nord, le nombre de touristes étrangers a diminué de 69%.