Aujourd’hui, les militaires turcs et azerbaïdjanais lancent d’autres exercices militaires conjoints. Cette fois à Kars.

Les exercices se poursuivront pendant plus de dix jours. 

« Leur objectif est de coordonner les actions des deux pays dans une situation proche de la guerre », a déclaré il y a quelques jours le ministère de la Défense de la Turquie, ajoutant que des unités de chars, de l’artillerie, des groupes de tireurs d’élite, des forces spéciales et des hélicoptères participeront à l’exercice.

Il est également prévu de tester les nouvelles armes reçues par les armées turque et azerbaïdjanaise.

Il faut rappeler que Kars fait partie intégrante de l’Arménie Occidentale, actuellement occupée par la Turquie. Toute activité dans les territoires mentionnés, si elle n’a pas été convenue avec les autorités de l’Arménie Occidentale, est internationalement illégale et les exercices militaires prévus ne font pas exception.