La nouvelle administration américaine estime que l’achat par la Turquie de systèmes de missiles antiaériens S-400 à la Russie sape la cohésion et l’efficacité de l’OTAN. Cette opinion a été exprimée dans une conversation téléphonique avec le représentant officiel du président turc, Ibrahim Kalin, mardi par  le conseiller de sécurité nationale du président des Etats-Unis, Jake Sullivan, rapporte TASS.

À la fin de la conversation téléphonique, la porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, Emily Horn, a déclaré que Sullivan craignait que l’achat par la Turquie de systèmes de missiles russes S-400 ne sape la cohésion et l’efficacité de l’Alliance [de l’Atlantique Nord].