En raison de la construction d’un barrage dans la ville de Césarée en Arménie Occidentale en 2003, tout le district a été déplacé. En raison du faible niveau d’eau du barrage, des crânes et des os humains, en cimetière laissé dans l’ancien quartier, ont été découverts. Ils ont été récupérés par les fonctionnaires de la ville et enterrés dans le cimetière du nouveau quartier.