L’étude “Centre d’écriture d’Outik” de Tamara Minasyan, chercheuse senior à Matenadaran, a été publiée.

Sur la base de sources manuscrites, lithographiques et bibliographiques, les centres d’écriture de la province d’Outik du royaume d’Arménie, l’un des plus anciens berceaux de la culture écrite arménienne, sont présentés avec la publication de nombreuses données commémoratives. Les données couvrent de nombreuses questions liées à l’histoire de la province.

Le livre présente l’histoire des provinces de l’État, les problèmes du patrimoine culturel et manuscrit selon la “carte du monde” des territoires qu’elles occupaient, qui dans les siècles suivants ont eu de nouvelles frontières et de nouveaux noms en raison des changements administratifs. En un sens, l’étude s’inscrit dans la suite du livre de l’auteur « Centres d’écriture d’Artsakh  » publié en 2015.

L’éditeur du livre est le docteur en sciences historiques Karen Matevosyan.

Une carte des centres d’écriture d’Outik est également jointe à l’ouvrage (auteur: Gegham Badalyan, cartographe: Martin Martirosyan).

La version numérique du livre avec le lien suivant:

https://www.matenadaran.am/…/el…/T.Minasyan-Utiq.pdf