Le 10 février 2011, l’Union cynologique internationale a accordé au chien arménien Gampr le statut de race nationale d’Arménie. Ils font partie intégrante de l’histoire, de la culture et de la vie du peuple arménien.

La base d’échange dans les hauts plateaux arméniens n’était pas l’or et l’argent, mais les produits naturels ou le bétail. Le prix du chien était également déterminé par ces taux de change.

En réalité, cependant, le prix d’un chien gampr était beaucoup plus élevé. Élever une arme sur les gamprs ou les tuer équivalait à un meurtre.

La norme gampr a été reconnue lors de la réunion du 10 février 2011 de la Commission tribale de l’Union cynologique internationale à Moscou.

Il a obtenu le statut de race nationale d’Arménie et il a été enregistré sous le numéro 204. Selon la norme acceptée, le type à poil court du gampr arménien est reconnu (la longueur de la couverture capillaire est de 2 à 6 cm).