Le porte-parole du département d’Etat américain Ned Price a commenté la déclaration du ministre turc de la Défense Hulusi Akar, selon laquelle Ankara officiel pourrait proposer à Washington d’utiliser le «modèle de la Crète» sur les systèmes de défense aérienne S-400 acquis à la Russie.

Il y a quelques jours, Akar a déclaré qu’il proposerait d’utiliser le «modèle de la Crète», étant donné que la Grèce, membre de l’OTAN, possède des systèmes russes S-300, mais ne les utilise que lors d’exercices militaires. Dans ce cas, la Turquie peut ne pas être incluse dans le devoir de combat permanent et utiliser partiellement les systèmes de défense aérienne S-400 achetés à la Russie.

Le responsable américain a déclaré que la position des États-Unis sur les S-400 n’a pas changé et qu’ils continuent de considérer l’accord comme inacceptable.