Dans certaines parties de l’Arménie Occidentale, pendant les mois d’hiver, ceux qui gagnent leur vie en pêchant attrapent du poisson dans les eaux glacées de la rivière Tchorokh.

La surface de Tchorokh, l’une des rivières les plus rapides au monde, qui traverse la ville de Bayburt, est partiellement recouverte de glace. Malgré le froid, la rivière est pêchée selon des méthodes traditionnelles. Les pêcheurs cassent la calotte glaciaire de 40 centimètres d’épaisseur, la creusent et jettent les filets à l’eau.

Un citoyen qui travaille dans la construction l’été et gagne sa vie en vendant le poisson qu’il capture l’hiver rapporte qu’il capture environ 100 kilogrammes de poisson chaque semaine selon les méthodes traditionnelles.