Plus de 110 répliques ont été enregistrées en Arménie depuis le tremblement de terre du 13 février.

Tel que rapporté par «Armenpress», Sos Margaryan, directeur par intérim du Service Territorial de Protection Sismique du Ministère des Situations d’Urgence, a déclaré cela lors de la conférence de presse.

“En ce moment, il y a une activité sismique, mais elle diminue. Il y avait des tremblements de magnitude 0,1 et des tremblements plus faibles. En général, seulement 2-3 des répliques enregistrées après le tremblement de terre du 13 février ont été ressenties à Erevan”, a déclaré Margaryan.

Le 13 février, à 15h29 heure locale (11h29 GMT), le réseau sismologique du Service de protection sismique territoriale du ministère des Situations d’urgence de la République d’Arménie a enregistré un séisme de magnitude 4,7 à 8 km au sud-est d’Erevan (à environ 2 km au nord du district administratif de Nubarashen) à une profondeur de 10 km.

La magnitude du tremblement de terre dans l’épicentre était de 6-7.