Le ministre des Affaires étrangères de la république d’Arménie, Ara Ayvazyan, a rencontré la ministre au sein du Gouvernement du Royaume-Uni, sous-secrétaire d’État parlementaire au Voisinage européen et aux Amériques, Wendy Morton et la délégation dirigée par elle, arrivée en Arménie pour une visite de travail.

Le ministre Ayvazyan a noté que cette visite était une bonne occasion de réfléchir à l’agenda bilatéral et de définir des mesures conjointes pour l’enrichir.

Les questions de sécurité et de stabilité régionales ont également été abordées au cours de la réunion. À cet égard, le ministre Ayvazyan a noté:

«La situation actuelle dans notre région est une conséquence du recours à la force par l’Azerbaïdjan avec la participation directe de la Turquie. Comme vous l’avez souligné à juste titre dans votre discours à la Chambre des communes le 8 novembre, cela ne peut être considéré comme une solution au conflit. Seul un règlement politique négocié qui respecte les droits de tous, ouvre la voie à l’élimination des causes et des conséquences de la guerre, peut apporter la stabilité, la paix locale et, enfin, la réconciliation dans la région du Caucase du Sud.

Le règlement du conflit d’Artsakh repose sur le droit du peuple d’Artsakh à l’autodétermination.

La tentative de l’Azerbaïdjan de supprimer par la force le droit à l’autodétermination, qui s’est accompagné de crimes de guerre, est non seulement une violation des droits de l’homme, mais aussi une menace grave et continue à la sécurité régionale.»