Les conséquences du recours à la force contre l’Artsakh et de l’occupation d’une partie des territoires de l’Artsakh ne peuvent être considérées comme un règlement du conflit. Seul un règlement politique négocié qui respecte les droits de tous, détermine le statut final de l’Artsakh, peut être considéré comme la fin du conflit. 

Comme indiqué par «Armenpress», le ministre des Affaires étrangères de la République d’Arménie Ara Ayvazyan a déclaré cela lors de la séance du Comité permanent de l’assemblée Nationale sur l’intégration régionale et eurasienne, la discussion des défis actuels de l’intégration régionale et eurasienne intitulée en guerre en Arménie.

Le ministre a d’abord mentionné qu’après la guerre de 44 jours, les forces et les influences des acteurs régionaux et majeurs se réorganisent dans le Caucase du Sud. Cependant, il est trop tôt pour donner une évaluation complète des réalités et des défis émergents.

Laisser un commentaire