L’accord de partenariat global et élargi entre l’Arménie et l’Union européenne entre en vigueur aujourd’hui, ce qui suppose une coopération politique beaucoup plus approfondie entre l’Arménie et la famille européenne.

Se félicitant de cette étape importante, les hauts fonctionnaires de l’UE notent qu’elle a coïncidé avec une période difficile en Arménie, dont le meilleur moyen de sortir est un engagement en faveur de la démocratie et des droits de l’homme.

« Le but de l’accord est de contribuer à surmonter les défis liés aux réformes de l’Arménie dans les domaines politique, économique et commercial, pour apporter des changements positifs dans la vie des gens », a déclaré le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell.

Cet accord entre l’Arménie et l’Union européenne a été signé en 2017. Il a fallu environ 3 ans pour le ratifier. Selon le gouvernement arménien, Erevan a officiellement environ 8 ans pour mettre en œuvre toutes les dispositions du document.