Le Parlement de la république d’Arménie discute du projet de loi présenté par le député de l’alliance « Im Kayle » Rustam Bakoyan, qui propose de célébrer la journée des minorités nationales en Arménie.

Selon Rustam Bakoyan, des changements ont été apportés lors de la discussion du projet dans la première à la deuxième lecture.

“Nous avons remplacé la dernière semaine de septembre par le premier dimanche d’octobre. J’ai également eu des discussions avec les représentants des minorités nationales à ce sujet, nous sommes parvenus à un dénominateur commun que le premier dimanche d’octobre soit célébré en Arménie comme la journée des minorités nationales”, a déclaré Rustam Bakoyan.

Il a mentionné que la raison des changements de jour est que tous les 7 ans, le dernier dimanche de septembre sera le 27 septembre.

“Les citoyens arméniens, y compris les représentants des minorités nationales, ne pourront jamais célébrer ce jour comme un jour férié tant que nous n’aurons pas remporté une victoire correspondante”, a exprimé Rustam Bakoyan.