Le 2 mars, 4 détachements de sauvetage du service d’urgence de l’État du ministère de l’Intérieur d’Artsakh ont repris la recherche des corps des militaires tués et des militaires disparus. Hunan Tadevosyan, chef du département de l’information et des relations publiques du ministère de l’Intérieur d’Artsakh, en a informé Armenpress, précisant que les opérations de recherche avaient repris dans la région de Hadrut, dans les directions de Varanda (Fizuli) et de Jrakan (Jabrayil).

Auparavant, les recherches avaient été suspendues le 15 février à la demande de la partie azerbaïdjanaise.

Après le cessez-le-feu, du 13 novembre 2020 à aujourd’hui, à la suite de la perquisition, les corps de 1485 militaires tués (participants aux opérations militaires) et de civils ont été retrouvés.