Le programme «Forum» du Festival international du film de Berlin 2021 comprend le film «Black Bach Artsakh», qui a reçu une réponse négative des internautes azerbaïdjanais.

Les utilisateurs azerbaïdjanais ont réagi avec colère au titre du film et ont considéré le scénario original publié sur le site Web de la Berlinale comme biaisé.

Le film raconte l’histoire du conflit arméno-azerbaïdjanais et est basé sur des entretiens avec le peuple de l’Artsakh, qui ont été filmés en 2007 entre les deux guerres. Le film est réalisé par Ayreen Anastas et René Gabriel, auteurs de plusieurs documentaires depuis 1996.

Dans le film en 13 actes, qui répète le rythme des cantates de Bach, les paysages s’entremêlent avec la voix hors cadre, qui reflète la nature de la guerre, de l’identité et de l’appartenance.

La description du film sur le site de la Berlinale a provoqué une réaction furieuse de la part des Turcs et des Azéris. Ils appellent cela un «film de propagande» avec une «histoire unilatérale».

Le festival a rejeté les appels à retirer le film du programme. Après la projection virtuelle, le film sera diffusé hors ligne à Berlin cet été.