« Paradis perdu ». Tel est le titre de la série de photos prises en Artsakh pendant la guerre et dans les jours suivants par le correspondant photo spécial de l’agence « Ria Novosti » Valeriy Melnikov.

Il a été soumis à l’une des compétitions internationales les plus prestigieuses – World Press Photo, rapports Panorama.am.

« Ria Novosti » a publié les reportages photographiques des personnes dont la vie a été envahie par la guerre.

Il faut rappeler que plus de 4 mille personnes sont mortes pendant le conflit en Artsakh. Certains habitants, quittant leurs maisons, ont récupéré les restes de leurs proches pour enterrer en Arménie.

Les photos montrent différents épisodes du peuple d’Artsakh traversant l’enfer de la guerre: une photo devant leur propre maison en feu, des habitants quittant le village, une femme en pleurs disant au revoir à sa maison pour la dernière fois, etc.