Les Etats-Unis, l’Union européenne et leurs alliés arabes doivent imposer des sanctions à la Turquie jusqu’à ce qu’elle mette fin à son occupation de Chypre, écrit Michael Rubin dans son article dans le journal “National Interest”.

L’heure est venue de sanctions sévères contre la Turquie. Au lieu de resserrer progressivement les sanctions pour que Ankara puisse les réglementer et les contourner, l’objectif devrait être de faire pression sur la Turquie et son économie déjà en ruine.