Sous les auspices de l’UNESCO, le Centre régional pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’Europe du Sud-Est a lancé le projet des « Journées du patrimoine culturel immatériel », qui présente des éléments non encore inclus dans la Liste représentative de l’UNESCO des États membres, dont l’Arménie. Les objectifs du projet étaient la préservation et la vulgarisation efficace du patrimoine culturel immatériel, la transmission des valeurs de génération en génération et leur inspiration. Dans le cadre du projet « Jours d’Arménie », la broderie arménienne, le traitement de l’art du bois et les plantes comestibles ont été présentés, abordant les particularités de chaque élément séparément.