Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, accompagné de son épouse Mehriban Aliyeva et d’autres hauts fonctionnaires, s’est rendu dans la région de Hadrut, occupée par la République d’Azerbaïdjan, montrant un manque de respect envers les efforts en cours pour le règlement durable du conflit Azerbaïdjanais-Artsakh.

Ceci est indiqué dans la déclaration du ministère des Affaires étrangères d’Artsakh.

“Au cours de sa visite dans les territoires occupés, le président Aliyev a personnellement chargé les fonctionnaires qui l’accompagnaient d’effacer les inscriptions médiévales arméniennes des murs des églises et des monuments des territoires occupés.

Ces visites officielles sont l’incarnation de la politique anti-arménienne et belligérante de l’Azerbaïdjan, ainsi que d’autres plans agressifs.

La République d’Artsakh a informé à plusieurs reprises la communauté internationale du terrorisme au niveau de l’État perpétré par l’Azerbaïdjan, de la destruction du patrimoine culturel arménien dans les territoires sous son occupation militaire et de la promotion flagrante d’une politique génocidaire.

Cette politique génocidaire est un crime contre l’humanité, une violation flagrante des normes, traités, résolutions et accords internationaux, une menace pour le monde civilisé tout entier.

Nous appelons les organisations internationales compétentes à prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher la destruction du patrimoine culturel arménien et à condamner la politique génocidaire de l’Azerbaïdjan. L’inaction et l’indifférence peuvent avoir des conséquences imprévisibles.”