Chers compatriotes, 

Le 27 mars, une soirée commémorative dédiée à Samvel Karapetyan a eu lieu dans la salle de l’Union des architectes d’Arménie.

La soirée commémorative a été organisée par les collègues de Samvel Karapetyan, employés du Fonds de recherche sur l’architecture arménienne.

Des représentants de différentes générations et professions se sont réunis pour rendre hommage à l’intellectuel bien-aimé et à sa mémoire vivante.

L’événement a commencé par la projection d’un film tourné par le Fonds de recherche sur l’architecture arménienne.

Le film présentait des images de la vie et du travail d’un intellectuel populaire.

Au cours de la soirée commémorative, tout le monde a honoré d’une minute de silence la mémoire des héros de la guerre d’Artsakh de 44 jours et de Samvel Karapetyan.

L’événement était organisé par l’écrivain et publiciste Artur Andranikyan.

L’architecte honoré de la république d’Arménie Mkrtich Minasyan, l’architecte honoré de la république d’Arménie Narek Sargsyan, le géographe et cartographe Ruben Galchyan, le fondateur et directeur artistique du groupe traditionnel de chant et de danse «Karin» Gagik Ginosyan ont partagé leurs souvenirs de Samvel Karapetyan. Zhora Manucharyan, président du conseil d’administration de la Fondation, chef de la succursale américaine, a livré un message vidéo.

Les organisateurs de chaque représentation ont consacré un œuvres en deux volumes dédié au 80e anniversaire du père de Samvel Karapetyan, Gevorg Karapetyan, publié par le Fonds de recherche sur l’architecture arménienne, ainsi que du numéro régulier du magazine « Vardzk » de la même organisation.

Il est à noter qu’en plus des discours, les éléments de travail de Samvel Karapetyan ont été exposés.

À la fin, Emma Abrahamyan, la veuve de l’historien Samvel Karapetyan, a déclaré que l’intellectuel bien-aimé n’était pas avec nous depuis un an et un mois, mais tout le monde continue à travailler dans le même esprit, gardant sa mémoire vivante et continuant l’affaire laissée inachevée.