Le musée-réserve historique et archéologique “Erebouni”, où des expositions intéressantes, des programmes éducatifs et d’autres événements culturels sont organisés, continue d’être actif et de lancer de nouveaux projets.

Lors d’une conversation avec le correspondant “Armenpress”, le directeur de la réserve-musée Mikael Badalyan a déclaré qu’en 2020, avant l’épidémie, le musée ne manquait pas de visiteurs, mais qu’après le 16 mars, ils ont dû commencer à travailler en ligne․

«Le musée a reçu un don de 24 audioguides de l’ArmSwissBank, qui sera lancé en mai ou juin.

Les traductions de textes sont en cours d’achèvement. Le matériel sera disponible en arménien, anglais, russe, français, allemand et italien.

Nous proposons de réaliser des fouilles archéologiques dans des fouilles artificielles à travers les programmes. En coopération avec la Fédération nationale de tir à l’arc, nous proposons de suivre des cours de maître de tir à l’arc à “Karmir Blour” et des cours de poterie à “Shengavit”», a déclaré Badalyan.

Selon le directeur, les enfants des régions participent activement au programme «Restaurons ensemble les trésors d’argile ourartéenne».

Le musée-réserve historique et archéologique “Erebouni” a été fondé en 1968.

Des vestiges de la culture matérielle et des découvertes des sites antiques “Arin Berd”, “Karmir Blour” et “Shengavit” sont exposés dans le musée.

Laisser un commentaire