Une trentaine d’organisations non gouvernementales arméniennes ont lancé un appel à la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, avertissant que l’Azerbaïdjan est en train de détruire les sites du patrimoine arménien sous son contrôle, exigeant qu’une mission d’enquête soit envoyée en Artsakh.

Voici un extrait de l’appel fourni par NEWS.am

« Nous, un groupe d’organisations de la société civile, nous référons à la Déclaration de l’UNESCO de 2003 sur la destruction délibérée du patrimoine culturel, aux deux protocoles à la Convention de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé et à la résolution 2347 du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies, condamnons les dommages et la destruction délibérés par l’Azerbaïdjan du patrimoine culturel et religieux arménien en Artsakh pendant et après la guerre de 44 jours en septembre-novembre 2020, avertissons l’UNESCO des violations flagrantes du droit international visant à éradiquer les racines historiques arméniennes dans la région , l’appropriation du patrimoine culturel et religieux arménien. Nous considérons qu’il est remarquable que le comportement des autorités azerbaïdjanaises témoigne non seulement des violations manifestes des obligations internationales, mais aussi de l’objectif de torture et d’humiliation continues du peuple arménien. »

Laisser un commentaire