L’école a été fondée grâce aux efforts de Perch Shanshyan, de Perch Proshyan et du couple local Hakhumyan. Au début, il fonctionnait dans l’appartement des Hakhumyans. Mariam Hakhumyan a été élue inspecteur. Le but était de former des enseignants et des mères éclairés. La formation s’est déroulée en arménien. La langue arménienne, la langue russe, l’histoire arménienne, l’arithmétique, la géographie, l’élégance, l’artisanat, la peinture, le chant ont été enseigné.Il a été fermé après avoir fonctionné pendant plusieurs années. Elle a été rouverte en 1876, grâce aux efforts de A. Sedrakyan, nommé « École de filles Hripsimyan”. Plus tard, il a de nouveau été nommé Mariamyan. En 1877, il avait 4 professeurs, 70 élèves. En 1884, est passé au cours secondaire (13 professeurs, 171 élèves). Au cours de l’année scolaire 1888-1889, elle avait 199 étudiants. La religion et l’histoire naturelle ont été ajoutées au programme. Au cours de l’année universitaire 1908-1909, il comptait de 5 départements avec 218 étudiants. En 1913, les frères Ghukasyan de Chouchi, à la mémoire de leur défunte sœur, Mariam, ont fait don de 200 000 roubles à une école de filles locale, de leur maison à Chouchi (d’une valeur de 40 000 roubles), et l’école a été nommée Mariam-Ghukasyan. Toutes les matières étaient enseignées en arménien, à l’exception de l’histoire russe et de la géographie. En 1915, il comptait 320 étudiants. En 1917, c’était une école secondaire à part entière. Il a fonctionné jusqu’en 1920.

Laisser un commentaire