Toutes les maisons de l’ancien quartier arménien de la ville de Mouch, en Arménie Occidentale, ont été démolies grâce à la coopération entre la municipalité et le Département du développement du logement (TOKİ), un immeuble résidentiel a été construit à leur place. Ercan Çete, qui surveille sa maison pour la protéger de l’administration du camp, se plaint qu’en dépit de l’enregistrement de sa maison, ils ne lui donnent pas de repos. Bien que les fonctionnaires du département fassent parfois des efforts pour démolir la maison, Ercan Çete, qui y est né et y a grandi, ne l’a pas permis.

A Mouch, avant le massacre de 1915, il y avait des structures laissées par les Arméniens. Ils sont également en destruction.

Notant qu’il a été laissé seul dans la lutte, sa voix n’a pas été entendue, Çete a déclaré qu’après un certain temps, il pourrait enregistrer la maison comme un bâtiment historique.

Il convient de noter que le président de l’Arménie Occidentale Arménag Aprahamian a visité cette maison et a rencontré le propriétaire de la maison lors d’une de ses visites en Arménie Occidentale.