L’ONU n’a pas répondu à l’offre de la Russie de participer au déminage de l’Artsakh. Cela a été annoncé par le ministre de la Défense de la Fédération de Russie, général de l’armée Sergueï Choïgou, dans le film diffusé vendredi sur la chaîne de télévision « Zvezda ». 

«Quand tout cela s’est produit en novembre, nous avons postulé au Centre d’action contre les mines de l’ONU, les invitant en Artsakh. Toute la zone est minée. Les gens ne peuvent pas y retourner. Qui est venu? Personne pour le moment », a déclaré Choïgou. 

Le ministre a souligné qu’à ce jour, seuls les sapeurs russes travaillent sur place.

«Le ministère des Situations d’urgence de la Russie et les sapeurs du ministère de la Défense, ainsi que les sapeurs locaux y travaillent», a déclaré le ministre.