A l’occasion du 160e anniversaire de l’écrivain, publiciste Krikor Zohrab, une exposition temporaire consacrée au classique sera organisée.

Comme le rapporte « Armenpress », la cérémonie d’ouverture de l’exposition aura lieu aujourd’hui, le 22 avril, au Musée de Littérature et d’Art après Yeghishe Charents.

Des photos, des lettres, des articles sur la question et les réformes arméniennes, des autographes des romans « Veuve », « Des visages et histoires familiers » et d’autres œuvres et documents d’archives seront exposés à partir du fonds du musée.

L’éminent écrivain, avocat et politologue Krikor Zohrab est né le 26 juin 1861 à Constantinople. 

Il a été élu député du parlement turc, où avec ses discours il a défendu les intérêts des minorités nationales. Il a participé activement à presque tous les débats parlementaires, a fait des efforts pour l’adoption de lois équitables par le parlement. Il parlait de lui-même. « Je suis l’avocat de la Constitution. »

Zohrab a été brutalement tué en juillet 1915 lors du génocide contre les Arméniens en route pour l’exil.