Avec ces mots, l’éditorial du britannique The Economist a abordé les relations entre les deux pays, affirmant que la Turquie et l’Arménie ne montrent aucun signe de réconciliation.

Le journal a rappelé qu’il y a plus d’un siècle un génocide a été commis contre les Arméniens dans l’Empire ottoman et qu’il y a quelques mois la Turquie, le successeur de l’Empire ottoman, a aidé l’Azerbaïdjan à gagner la guerre contre les Arméniens.

«Lors du défilé de la victoire en Azerbaïdjan, Erdogan a fait l’éloge d’Enver Pacha, l’un des architectes du génocide. Et Aliyev a récemment ouvert un horrible parc à thème de butin militaire présentant des mannequins au cire de soldats arméniens blessés, au nez tordu et au visage grotesque, ainsi que les casques d’Arméniens tués pendant la guerre.  On ne peut que deviner comment une telle démonstration se combine avec les propositions de paix de l’Azerbaïdjan. »