Chers abonnés,

Nous vous présentons la version complète de la cérémonie de commémoration des victimes au Mémorial Tsitsernakaberd de la Délégation d’État d’Arménie Occidentale, qui est disponible sur notre site Web et sur notre chaîne YouTube.

La délégation de la République d’Arménie Occidentale, dirigée par le Président Arménag Aprahamian, a organisé une cérémonie de commémoration des victimes au Mémorial Tsitsernakaberd à Erevan le 28 avril, qui a commencé par le dépôt d’une gerbe au mémorial.

L’événement a été suivi par des représentants du gouvernement de la République d’Arménie Occidentale et de l’Assemblée nationale, des invités et d’autres personnes qui le souhaitaient.

Le président Aprahamian a prononcé un discours sur la persécution, l’excecution et la privation des Arméniens depuis 1894, notant que l’acte de génocide n’a pas commencé en 1915, comme beaucoup le disent, mais en 1894 avec les massacres et les déportations organisés par Abdul Hamid II.

Le Premier ministre de la République d’Arménie Occidentale, Seda Melikyan, a également prononcé un discours  lors de l’événement.

Doyen de la Faculté d’histoire de l’Université d’État d’Erevan, le professeur Edik Miansyan a fait une référence historique aux causes du génocide contre les Arméniens et de ses conséquences, décrivant la deuxième guerre d’Artsakh comme une continuation du génocide. Il a évoqué le travail qui a conduit le président américain Joe Biden à utiliser le mot «génocide» le 24 avril.

Laisser un commentaire