Le Président de la République de Chypre Nicos Anastasiades a évoqué les pourparlers qui se sont tenus la semaine dernière à Genève avec la garantie de l’Organisation des Nations Unies, de la Grande-Bretagne, de la Turquie et de la Grèce. Selon le Président Anastasiades, les pourparlers se sont soldés par un échec en raison de la solution proposée par la Turquie et la partie turque de Chypre, selon laquelle ils veulent résoudre le problème en créant deux États distincts sur l’île (turc et grec). Selon le Président de Chypre, cette option est une violation flagrante du droit international et ne peut être la moindre possibilité de son application.

«Une fois de plus, nous avons été témoins de la destructivité de la Turquie et de l’audace des rêveurs d’un nouvel Empire ottoman. Lors du sommet informel de Genève, la Turquie et les dirigeants chypriotes turcs ont raté une autre occasion historique en raison de leur rhétorique. Le désir de la Turquie n’est pas seulement une violation du droit international, mais aussi un défi pour les grecs de Chypre», a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire