Armen Hakhnazarian, docteur en architecture, du Fonds de recherche sur l’architecture arménienne, est né le 5 mai 1941 à Téhéran.

Il est le fils du Dr Hovhannes Hakhnazarian, un linguiste d’Agulis.

En 1959, il est diplômé de l’école Kushesh-Davtyan de Téhéran, en 1969 du département d’architecture de la faculté d’architecture et de génie civil de l’école technique supérieure de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle, et en 1973 du département d’urbanisme en tant que Docteur en architecture (Dr. Ing. Architekt-Planer).

Il a commencé son activité de recherche en 1968, mesurant le monastère de Saint-Tadevos dans la province d’Artaz.

Dans les années 1970, il a effectué six expéditions scientifiques en Arménie Occidentale, chacune d’une durée d’environ deux mois.

Plus tard, privé de la possibilité de participer personnellement à des expéditions scientifiques, il a continué à organiser des expéditions scientifiques en Arménie Occidentale, en Arménie Mineur et en Cilicie jusqu’à la fin de sa vie.

En 1973, il épousa l’architecte Margrit Bunemann et eut deux filles, Talin et Shahriz.

En 1974, il fonde et dirige la société d’architecture « Monit » à Téhéran.

En 1982, il a officiellement fondé l’Organisation non gouvernementale de recherche sur l’architecture arménienne à Aix-la-Chapelle (une fondation depuis 2010), qui a été enregistrée aux États-Unis en 1996 et en Arménie en 1998.

À partir de 1983, il enseigne pendant de nombreuses années à la Faculté d’urbanisme de l’Université d’Aix-la-Chapelle.

Il est décédé le 19 février 2009 à Aix-la-Chapelle et les cendres ont été enterrées à Aix-la-Chapelle et au cimetière d’Artashavan (village).