L’ONG indépendante syrienne pour la vérité et la justice en Syrie (STJ), qui documente les violations des droits de l’homme en Syrie, a publié des informations provenant de sources fiables confirmant la mort de 293 mercenaires syriens sur 2560 Syriens,  combattants ainsi que des civils recrutés. La source a confirmé que les djihadistes du Caucase envoyés par la Turquie en Azerbaïdjan ne sont pas encore rentrés en Syrie.

Selon les sources de l’organisation, chaque combattant en Azerbaïdjan a reçu 10 000 lires pour 3 mois de service, y compris un prépaiement de 1 500 TL. Les combattants blessés n’ont pas été indemnisés. Cependant, les familles des conscrits tués ont reçu 25 000 lires turques en compensation.

De plus, selon STJ, environ 150 mercenaires sont originaires du Caucase. Concernant le retour de ces combattants, le STJ a interrogé l’officier de la SNA, qui a déclaré: «Il y a des jihadistes caucasiens d’origine turkmène en Azerbaïdjan. Ils ont bien entendu obtenu la citoyenneté azerbaïdjanaise. Quant aux Arabes syriens, ils sont tous retournés en Syrie».