Freedom House est profondément préoccupé par «les informations faisant état de traitements inhumains et de violence contre les Arméniens capturés et détenus par l’Azerbaïdjan à la suite du récent conflit armé, y compris la torture». Cela a été annoncé par Marc Behrendt, directeur du programme pour l’Europe et l’Eurasie de l’organisation internationale des droits de l’homme.

En réponse aux informations, Freedom House exhorte les autorités azerbaïdjanaises à «soutenir étroitement les efforts de la Cour européenne des droits de l’homme pour enquêter sur les allégations de traitement inhumain de détenus arméniens».

«Les détenus arméniens en captivité ont été soumis à des violences et à des traitements dégradants, selon des informations circulant sur les réseaux sociaux, qui ont été initialement vérifiées par Human Rights Watch en mars», indique le communiqué.