Selon le président de la Chambre des ingénieurs agricoles, la saison agricole 2021 à Urfa a commencé dans une sécheresse.Cette année, 20 000 hectares de terres seront labourés sans espoir de récolte, alors que la zone était considérée comme un dépôt des légumineuses et des céréales du pays.

Les experts notent que cette année, la pénurie de produits agricoles, ainsi que de semences, d’engrais et de carburant diesel emprunté par les producteurs, entraînera une catastrophe économique. La Chambre d’agriculture d’Urfa a appelé à la déclaration de 20 000 hectares de terres en tant que zone sinistrée et a souligné que l’État devrait distribuer gratuitement des semences et des engrais d’ici l’année 2022.