L’ennemi avait des progrès territoriaux dans différentes directions en Artsakh. Le député de la faction «Ardaroutioun» de l’Assemblée nationale d’Artsakh, Metaksé Hakobyan, l’a déclaré lors d’une conversation avec NEWS.am.

«Depuis le début des événements à Syunik, la situation en Artsakh est difficile depuis ces jours, mais ils ne peuvent pas aller loin car ils doivent venir ici en mètres. Hier, j’ai eu des informations selon lesquelles ils sont venus en direction de Charektar et ont essayé de se positionner, mais grâce aux efforts des habitants, ainsi que des habitants de Haterk, ils sont retournés à leurs positions de départ», a-t-elle déclaré.

Évoquant le passage du cortège de l’ennemi à travers le territoire de Karmir Shouka et l’inquiétude des habitants à cet égard, le député d’Artsakh a déclaré.

«Ils traversent le territoire de Karmir Shouka tous les jours. C’est le seul moyen de rejoindre Chouchi après le 10 novembre. Comme il y a une si longue file de camions dont le passage dure des heures, les habitants ont aujourd’hui essayé de ne pas le permettre. Les résidents étaient très déterminés et ont décidé de le faire tous les jours jusqu’à ce que le problème soit résolu. Selon eux, pourquoi aujourd’hui un Azerbaïdjanais peut traverser nos territoires, et nous ne pouvons pas, par exemple, aller en République d’Arménie via Karvachar?»,