Agop Martayan Dilaçar est un linguiste arménien, turcologue né le 22 mai 1895 et mort le 12 septembre 1979. Il est né à Constantinople, a fréquenté le lycée américain de Constantinople et le collège «Robert» , où il était professeur d’anglais puis directeur, a reçu le Titre universitaire américain «Master d’arts» et en 1922, le titre de professeur. Avant 1932, il était engagé dans l’arménologie dans différents pays, a pris la direction de la première école arménienne de Beyrouth, a fondé les journaux «Rahvira» et «Mshakuyt» (Sofia) et a édité l’hebdomadaire «Luys» (Beyrouth).

À partir de 1932, il a travaillé en Turquie, était le spécialiste en chef de l’Association de la langue turque. Parlant couramment l’anglais, le turc, le français, le grec, l’espagnol, l’italien, le russe, le polonais, le bulgare et d’autres langues, il a été nommé Dilaçar (clé de langue). En 1936-50, il a donné des conférences sur l’histoire de la linguistique et de la linguistique générale à l’Université d’Ankara. Il est l’auteur d’un certain nombre de monographies sur divers domaines de la langue turque, d’ouvrages sur l’arménologie («Panorama de la culture arménienne», 1966, «Pensées sur le 1500e anniversaire», 1951, «La Bible et la géographie», 1956, etc.) et de nombreux articles. En 1942-70, il fut conseiller technique de l’encyclopédie turque, puis rédacteur en chef. Décédé à Constantinople.