Selon les experts du Centre égyptien « Maat », les atrocités et les crimes de guerre commis par l’Azerbaïdjan, suite auxquels 41 civils ont été tués et 110 000 civils ont quitté leurs résidences permanentes, correspond pleinement à la charte du Tribunal militaire international de Nuremberg de 1945.

 Rappelons que les relations turco-égyptiennes se sont tendues depuis 2013. Le président Abdel Fattah Al-Sisi considère la Turquie comme une puissance hostile qui menace le système politique égyptien.