Sur la chaîne de la télévision d’Arménie occidentale, le combattant de la liberté Haykaram Mnatsakyanian, un participant à la guerre d’Artsakh, a parlé des problèmes et des omissions auxquels il a été confronté pendant la guerre. Il a mentionné que dès le premier jour de la guerre de 44 jours ils ont formé un détachement pour aller au front, mais de sérieux problèmes liés à l’organisation se posaient sur place et que la seule condition préalable pour survivre dans ces conditions était de s’orienter correctement et rapidement par intuition. Se référant à la diplomatie actuelle de l’Arménie, il a noté que la guerre est le résultat d’une mauvaise diplomatie, qui a fait de nombreuses victimes et a causé la perte de la majeure partie du territoire de l’Artsakh.