Le président du Conseil européen Charles Michel, lors de son entretien téléphonique avec le président azerbaïdjanais, M. Aliyev, et de sa rencontre avec le Premier ministre arménien par intérim, M. Pashinyan,  a rappelé que la mise en œuvre complète de la déclaration de cessez-le-feu du 9 novembre 2020 par l’Azerbaïdjan et l’Arménie est essentielle pour la sécurité et la stabilité régionales, indique le Conseil européen dans un communiqué comme le rapporte « Armenpress« .

« L’UE est prête à fournir une expertise sur la délimitation et la démarcation des frontières et à soutenir le renforcement de la confiance. L’Union européenne encourage également les deux parties à coopérer, de toute urgence, au retour des détenus et à la transparence totale en ce qui concerne les champs de mines et d’autres questions humanitaires importantes. L’UE fournit près de 20 millions d’euros d’aide humanitaire et continuera à s’engager ».

Relever ces défis immédiats ne constitue toutefois qu’une première étape vers un règlement pacifique durable. Le CEP a appelé les deux parties à s’engager dans de nouvelles négociations dans un esprit constructif, indique le Conseil européen dans son communiqué.