L’Iran et la République centrafricaine (RCA) ont été privés de leur droit de vote à l’Assemblée générale de l’ONU pour non-paiement des cotisations régulières pendant deux ans, a déclaré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, dans une lettre adressée au président de la 75e Assemblée générale, Volkan Bozkir , selon les sources de tert.am.

L’article 19 de la Charte des Nations unies indique qu’un membre de l’Organisation qui a une dette de frais est privé du droit de vote si la dette atteint ou dépasse le montant des frais pendant deux années complètes.

Néanmoins, un pays peut être autorisé à voter si l’Assemblée générale décide que le défaut de paiement a lieu en raison de circonstances indépendantes de la volonté de l’État.