Selon la déclaration du gouverneur et du maire de Van (Arménie occidentale), les eaux usées qui coulent depuis des années ont créé une boue considérable sur les rives du lac de Van, afin de s’en débarrasser, ils ont commencé, avec l’aide du Ministre de l’Environnement et de l’Urbanisme, le processus de nettoyage du fond du lac.

Le lac de Van est le plus grand lac riche en soude du monde qui est également connu dans le monde par le concours photo de la NASA, attire tous ceux qui veulent voir ses eaux turquoises, ses plages et se promener au bord du lac. En raison de la capacité insuffisante de la station d’épuration existante, le lac de Van, étant gravement pollué, est mis au premier plan non seulement pour sa beauté, mais aussi à cause de sa pollution.

Grâce aux mesures prises par le Département général de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement de la municipalité de Van pour sauver le lac de la pollution, la « station centrale de traitement des eaux usées » a été mise en service.

Alors que le lac de Van est débarrassé de toute menace de pollution, les boues des eaux usées se répandent dans les environs. Il est à noter qu’en après avoir nettoyé les boues par le mécanisme ci-dessus, les odeurs désagréables vont disparaître des plages du lac de Van.