« Le premier train Erevan-Batumi partira via Tbilissi, ce qui signifie que les touristes de notre pays voisin pourront visiter la Géorgie, les stations balnéaires, la capitale et d’autres destinations touristiques », a déclaré Turnava.

Dans le même temps, le ministre a ajouté que depuis l’ouverture des frontières terrestres le 1er juin, le flux des touristes vers la Géorgie a considérablement augmenté.