Comme le rapporte Ermenihaber, le monastère arménien de Charkhapan Surb Astvatsatsin à Armash, dans la région d’Izmit, âgé de 605 ans, est abandonné et se trouve dans un état déplorable.

Les alentours du monastère d’Aghyushen, où un séminaire est construit dans les années 1889, se trouvent aujourd’hui à moitié en ruine, entièrement recouverts d’herbe. De plus, les habitants ont transformé toute la zone du monastère en décharge publique.

Malgré ce fait, les habitants souhaitent restaurer le complexe monastique et le transformer en un site touristique. Pour cette occasion, ils se sont adressés à la municipalité de Kocaeli (Քոջաելի). Selon le maire d’Akmeshe (Armash), le séminaire d’Armash est l’un des plus anciens en Turquie.

Les travaux de restauration ont commencé sur le territoire du monastère en mécénat de l’un des hommes d’affaires d’Akmesh, mais ont été arrêtés pour certaines raisons.

Rappelons que le monastère arménien de Charkhapan Surb Astvatsatsin à Armash a été fondé en 1416. Avant la création du village d’Armash, la colonie était habitée par des Grecs. En 1416, les Grecs l’ont brûlée et abandonnée, et les Arméniens qui ont émigré de Marash et s’y sont installées.