La municipalité de Tushpa dans la province de Van en Arménie Occidentale a organisé des « Cours de tissage de tapis » pour les femmes sans moyens, grâce auquel la tradition de cet art artisanal, qui a une histoire millénaire, se poursuit.

Ce métier est un art de style arménien qui nous est parvenu depuis l’Antiquité. En particulier, c’était la principale profession des femmes arméniennes. D’innombrables tapis et de carpettes décoraient les luxueuses demeures et même les palais des rois grâce à la maîtrise des femmes arméniennes.

L’art du tissage de tapis est maintenu jusqu’à aujourd’hui et continue à se développer. Les secrets et les nuances de ce travail, transmis de génération en génération, sont toujours préservés et constituent une source de revenus pour les maîtres et les hommes d’affaires.

Les « cours de tissage de tapis et des carpettes », fermés un certain temps en raison de l’épidémie, ont rouvert le 1er juin suivant les règles sanitaires de l’épidémie.

Laisser un commentaire