Sur la chaîne de la télévision de l’Arménie Occidentale, Ashot Harutyunyan, le directeur du musée d’histoire de Shushi a parlé des valeurs historiques et culturelles laissées dans les territoires occupés par l’Azerbaïdjan, de leur importance historique, en expliquant pourquoi le musée n’a pas été évacué, pourquoi ils n’ont pas pu sauver aucun objets historiques importants. Il a présenté en détail les événements qui se déroulent autour de l’église Saint-Ghazanchetsots, commençant du bombardement jusqu’aux travaux de « réparation » par les azerbaïdjanais et de la propagande azerbaïdjanaise.

Laisser un commentaire