L’Iran et l’Union économique eurasiatique (UEEA) entament des négociations dans le but d’instaurer une zone de libre-​échange approfondie et complète. Comme le rapporte le « Tehran Times », les pourparlers auront lieu dans un proche avenir.

La décision a été prise à l’issue d’une rencontre entre Mikhail Myasnikovich, Président du conseil d’administration de la Commission économique eurasienne (CEE), et le ministre iranien de l’Énergie, Reza Ardakanian, dans le cadre du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.  Les parties ont également parlé du corridor de transport international Nord-Sud et d’autres initiatives conjointes.

Prêtons attention à plusieurs circonstances. L’Arménie est membre de l’UEE, l’accord sur l’établissement de la ZLE (Zones de libre-échange) avec l’Iran est entré en vigueur pendant régime ​présidentiel de la République d’Arménie. L’ambassadeur indien en Iran a déclaré, au mois de mars de cette année, sur leur prévention de relier la partie occidentale de Chabahar et l’océan Indien à l’Eurasie et à Helsinki via l’Arménie, en créant un corridor nord-sud .

En d’autres termes, il s’agit d’un grand programme géo-économique très important qui s’inscrit pleinement dans le contexte des développements géopolitiques du Grand Moyen-Orient.

L’intégralité de l’article est disponible dans le numéro d’aujourd’hui du journal « République d’Arménie ».

Laisser un commentaire