Comme le rapporte Artsakhpress, le maire de Martakert, Misha Gyurjyan, a déclaré que certain nombre de maisons d’habitation, les bâtiments de la municipalité et de l’hôpital ont été partiellement endommagés, dont les travaux de réparation n’ont pas encore commencé. Selon lui, 4 500 personnes vivaient dans la ville avant la guerre.

Après la guerre, un certain nombre de familles ont quitté la ville, la population a été réduite à 3831, mais environ 297 familles ont été réinstallées dans la ville (1124 personnes). « Depuis le 1er décembre 2020, les deux écoles de la ville ont déjà rouvert. 601 élèves vont à la première école et 248 vont à la deuxième école. Les jardins d’enfants ont rouvert depuis le 1er décembre. 140 enfants fréquentent la première maternelle et 63 enfants fréquentent la deuxième maternelle.

La ville est fournie de gaz et d’électricité. Nous avons un problème d’eau potable depuis deux semaines et l’apportons des villages », a déclaré le maire.