Comme le rapporte Armenpress, les États-Unis sont très préoccupés par les récents développements le long de la frontière internationale entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, y compris la capture de six soldats arméniens par les forces azerbaïdjanaises et la mort récente de deux journalistes dans un incident de mine terrestre, a déclaré le secrétaire d’État américain adjoint par intérim aux Affaires européennes et eurasiennes Philip T. Reeker, lors d’un briefing à Bakou.

« Le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan a fait de nombreuses victimes. Nous craignons que la situation à la frontière ne s’aggrave. Nous appelons les parties à résoudre ces incidents de manière urgente et pacifique. Les États-Unis considèrent que tout mouvement sur la frontière internationale délimitée entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan est provocateur et inutile. Nous rejetons le recours à la force pour délimiter la frontière et appelons les deux parties à retourner à leurs positions antérieures, et à cesser d’installer des fortifications militaires et à cesser de placer des mines terrestres « , a déclaré M. Reeker.

Laisser un commentaire